Le coin de Romain

10 mai 2011

Utilisation du corps

Voici une vidéo, que je viens de trouver qui illustre ce qui m'interesse dans les pratiques corporelles. Pour l'instant je n'ai fait que dans un cadre martial, même si l'aikido par exemple est assez dénué de martialité en comparaison à d'autre pratique. Apprendre a utiliser son corps.

Beaucoup de maitre disent "aprennez d'abord à marcher"...

Ici c'est un maitre japonais, Kuroda Tetsuzan qui montre des dégagements de saisies. On voit clairement la différence d'utilisation du corps, notamment d'utiliser tout le corps comme un ensemble et non comme des parties séparées, ainsi que la decontraction, souplesse, maitrise de son corps, de son utilisation, qu'il a acquis. Tout cela developpe la sensibilité, la conscience du corps.

 

Ici c'est Hino Sensei qui montre ce que ça permet:

comment optimiser la coupe du bois avec le moins d'effort possible:

 

 

Un exercice avec ses élèves danseurs à qui il transmet sa connaissance. Une réaction en chaine de domino humain hihi retour à l'envoyeur:

 

Je vais chercher d'autre façon d'aller vers ce genre de chose.

Si vous avez des idées de pistes de pratiques corporelles, je suis tout ouies.

Posté par Michtororo à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 avril 2011

Bimini - Jim Hall, Michel Petrucciani, Wayne Shorter

Posté par Michtororo à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2011

Villa Lobos - Valsa Choro

Posté par Michtororo à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2011

Aikido par Koichi Tohei

Voici une vidéo où l'on peut voir Koichi Tohei enseigner l'aikido, voir sa pédagogie.

 

Koichi Tohei a developpé son Aikido (le shinshin toitsu aikido) après avoir quitté l'Aikikai après la mort de Morihei Ueshiba. Il avait publié un livre appellé "aikido in daily life" dans lequel il explique sa vision des choses. Il faut savoir qu'il a été un des élèves des plus importants de Morihei Ueshiba, il était même instructeur général de l'aikikai, jusqu'à ce qu'on lui reproche sa pédagogie, sa vision des choses, qui ne correspondait pas à celle du Fils de O'Sensei. Il faut dire aussi que Koichi Tohei a eu un parcour de vie assez riche en expérience. Il a fait la guerre et a pu expérimenter ce qu'il appelle le corps et esprit unifié dans des conditions extrêmes, et en tirer des conclusions. En plus de l'aikido il a beaucoup pratiqué Zazen ainsi que des formes de misogi (rites de purification) inspiré du shinto dans le Ichikukai dojo et a été un adepte du Shin shin Toitsu Do (voie de l'unification de l'esprit), la méthode de Tempu Nakamura, un sorte de yoga à la japonaise. Il a aussi créé la Ki Society, ou l'on étudie son Aikido et des pratiques qu'il a crée telle que le kiatsu (pratique thérapeutique ou l'on impose ses mains et où on laisse couler le Ki) des exercices respiratoires etc.

Sa pédagogie est très axées sur ce qu'il appelle avoir le corps et l'esprit unifié, c'est à dire être toujours dans son centre (seika tanden, seika no iten, hara), être le centre de l'univers. Bien sur cela implique de ne pas le perdre dans le mouvement. Cette vidéo montre bien la différence entre quelqu'un qui est dans son centre et quelqu'un qui ne l'est pas. Pour l'un, on peut plier son bras, le soulever, le destabiliser aisement, pour l'autre, c'est une autre histoire. L'exemple le plus frappant est quand l'élève essaye de soulever Koichi Tohei quand il n'est pas dans son centre, puis quand il y est dedans (il devient insoulevable, totalement ancré).

 

 

 

 

Posté par Michtororo à 19:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 mars 2011

L'impulsion existentielle vers la vérité - Adya

Aujourd'hui je suis tombé sur cette Vidéo d'Adyashanti, un maitre spirituel actuel. Cela m'a beaucoup parlé, notamment en ce moment.

voici la vidéo

Et la traduction que j'en ai faite qui vaut ce qu'elle vaut:

Le Nirvana est devenu, dans notre culture, le bonheur absolu, le plus complet, le plus total des bonheurs. C'est une généralité, parce que presque tout le monde a entendu parler du nirvana maintenant. Peut-être pas il y a 50 ans, mais aujourd'hui, tout le monde, la majorité a entendu parler du mot nirvana et l'ont associé à un certain état d'inimaginables états de bonheurs. N'est ce pas?

Mais bien sûr ce n'est pas ce que le bouddha voulait dire par le mot nirvana. Le mot nirvana désigne la cessation, il ne veut pas dire bonheur. Cela signifie la cessation. Comment sommes nous passé de "cessation" à "vraiment vraiment heureux"?
Comment pouvons-nous avoir une minute l'idée que le nirvana, c'est être super super heureux. Je veux dire, si tout le monde savait qu'en fait nirvana veut dire quelque chose plutôt proche de "cessation", je veux dire qui diable le voudrais?

Ainsi, la plupart des êtres humains est tiraillé entre deux choses. Il y a une partie d'entre eux qui veut de ne pas souffrir autant, qui veut se sentir mieux. Chaque organisme biologique aime se sentir mieux non? et aussi cette impulsion qui est inhérente à l'existence, qui est vraiment importante.
J'ai déjà souvent dit cela, que l'impulsion spirituelle de tout le monde, de quelque façon qu'elle se révèle, la partie la plus profonde de cet élan vers la liberté, vers la réalité, vers le divin, la partie la plus profonde de celle-ci, est quelque chose qui n'appartient pas à votre psychologie personnelle.

Bien que votre psychologie personnelle l'ai probablement détourné, il y a longtemps. Mais ce n'est pas d'où nous sommes originaires. D'où il vient, c'est de l'existence en tant que telle. L'existence qui cherche à être consciente d'elle-même. C'est l'élan spirituel. L'existence creuse son chemin vers votre conscience, faisant ce qu'il faut pour, c'est une sorte de mouvement évolutifs pour devenir consciente d'elle même. L'existence voulant être consciente d'elle-même.
Ma vie spirituelle est dérivé de cela. Généralement, ce n'est pas seulement que nous l'oublions, mais que nous n'en savons rien du tout, pendant très longtemps. Et parce que nous, la partie de nous qui veut juste se sentir mieux, est dominante, nous n'avons jamais remarqué que, ce qui bénéficie de cette poussée, que cette poussée vient en fait de l'extérieur de ma psychologie personnelle. Et comment savez-vous qu'elle vient de l'extérieur de votre psychologie personnelle? Parce que le vrai élan spirituel, et beaucoup d'entre vous l'ont connu à certains moments, n'est pas particulièrement concernés par si vous êtes heureux ou non.

Avez-vous déjà remarqué?Cette chose en dedans qui essaie de s'éveiller.
Parfois, ça sera la chose la plus magnifique que vous ayez jamais rencontré, et parfois ça vous tourmentera et vous souhaiterez vraiment pouvoir juste vous en débarrasser et oublier tout cela. Pourquoi ne puis-je simplement pas oublier tout ça? Pourquoi suis-je tourmenté par cette chose innée qu'est ce désir spirituel? Avez-vous déjà ressenti cela? c'est quelque chose qui transcende votre propre psychologie personnelle. Généralement, cela vient au gens d'une manière réellement puissante.C'est en quelque sorte comme se tenir un peu trop proche d'un feu. Vous savez comme quand on danses autour d'un feu assez longtemps. Mais si vous dansez trop prêt, finalement vous risquez d'être pris dans le feu. C'est un peu comme si vous une dansiez autour de la spiritualité suffisamment longtemps ou, plus important, encore assez profondément. À un moment donné on peut avoir le sentiment que tout le jeu s'inverse, et ce n'est plus vraiment vous qui pourchassez Dieu, mais Dieu qui vous pourchasse . Avez-vous déjà eu ce sentiment? C'est quelque chose d'intuitif, c'est quelque chose, vous êtes comme le chasseur quand ça commence "Comment puis-je être heureux? Qu'est-ce que le nirvana? Où est le royaume des cieux? que suis je en train de chercher? ce pourquoi je prie?ce pourquoi je médite?"
Parce que vous êtes hors de Dieu, vous êtes en train de chasser dieu. Et puis à un certain point, en quelque sorte , vous ne savez même pas comment ça se passe, tout à coup, vous obtenez ce sens sans équivoque que tout le jeu est décalé, et maintenant, le principe divin est après vous, vous êtes maintenant le chassé.
Et quand vous vous rendez compte, quand vous avez ce changement, alors vous avez le sentiment que vous êtes la proie, alors vous savez que l'impulsion spirituelle plus profonde est quelque chose qui, heureusement, transcende même votre élan pour le plaisir. Il le transcende, c'est d'un autre domaine, il s'agit de l'existence, le mouvement de l'existence à se connaître elle même, c'est l'élan spirituel. Et vous commencez vraiment à sentir que c'est quelque chose de certain.

Attention c'est très spirituel/spiritueux arf, ça me fait penser que j'ai une liste à faire moi...

 

Posté par Michtororo à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


20 février 2011

Roy Hargrove

Posté par Michtororo à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 février 2011

Petit chat du Studio Ghibli


Une petite animation du studio Ghibli, le studio créé par Hayao Miyazaki, le célèbre créateur de "mon voisin totoro", "princesse mononoke" et de tant d'autres dessins animés (que je vous conseille vivement si vous ne les avez pas encore vue). J'admire ce genre d'animation, je trouve que c'est énormément vivant, et beau.

Posté par Michtororo à 16:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 janvier 2011

Petite histoire

Un homme se retrouve suspendu au dessus du vide, se retenant à la falaise du bout des doigts.
"Au secours ! crie-t-il. Y a-t-il quelqu'un là haut ?"
Une voix répond:
-Oui, je suis là.
-Qui êtes vous? demande l'infortuné.
-Je suis Dieu. Je vais t'aider. Fais exactement ce que je te dis.
-D'accord, répond notre homme avec un soupir de soulagement. Je ferai tout ce que vous direz.
-Lâche tout, et tu seras sauf.
Silence. Puis:
-Il n'y a personne d'autres, là-haut?



Hotei_Musashi
Peinture de Miyamoto Musashi

Posté par Michtororo à 12:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 décembre 2010

Un point de vue sur le Budo par Arnaud Desjardins

Voici un point de vue que j'ai trouvé intéressant, à propos des budos qui est traité dans ce film d'Arnaud Desjardins. C'est dans la deuxième partie de son film sur le Zen (I Zen: ici et maintenant et II Zen: partout et toujours) qu'il traite des budos. Tout le long du film on suit le maitre du Zen Soto: Taisen Deshimaru. Vous pouvez le visionner ici (le sujet est abordé vers 18min25):

J'ai été surpris de trouver ça en revisionnant ce film, que j'avais déjà vu il y a quelques années, quand je ne pratiquais pas encore. Ça m'a donné envie de le mettre sur mon blog. Sont abordés les pratiques du Kendo, de l'aikido (eh oui!) et du judo. Bien sur il serait dommage de ne regarder que le passage traitant des budos, et de se priver des autres sujets traités tel la calligraphie, la cérémonie du thé, etc.
Je vous recommande aussi les autres films d'Arnaud Desjardins (vous avez la filmographie sur Wikipédia), où il traite du bouddhisme tibétain, de l'hindouisme, et du soufisme.

Bon visionnage

18 décembre 2010

O'Sensei

Voici une photo de Morihei Ueshiba que j'ai découvert récemment. Je la trouve très belle, très tendre.
Je trouve qu'elle sort du lot, de celles dont on a l'habitude.

ueshiba_th___001

Posté par Michtororo à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,