Aujourd'hui je suis tombé sur cette Vidéo d'Adyashanti, un maitre spirituel actuel. Cela m'a beaucoup parlé, notamment en ce moment.

voici la vidéo

Et la traduction que j'en ai faite qui vaut ce qu'elle vaut:

Le Nirvana est devenu, dans notre culture, le bonheur absolu, le plus complet, le plus total des bonheurs. C'est une généralité, parce que presque tout le monde a entendu parler du nirvana maintenant. Peut-être pas il y a 50 ans, mais aujourd'hui, tout le monde, la majorité a entendu parler du mot nirvana et l'ont associé à un certain état d'inimaginables états de bonheurs. N'est ce pas?

Mais bien sûr ce n'est pas ce que le bouddha voulait dire par le mot nirvana. Le mot nirvana désigne la cessation, il ne veut pas dire bonheur. Cela signifie la cessation. Comment sommes nous passé de "cessation" à "vraiment vraiment heureux"?
Comment pouvons-nous avoir une minute l'idée que le nirvana, c'est être super super heureux. Je veux dire, si tout le monde savait qu'en fait nirvana veut dire quelque chose plutôt proche de "cessation", je veux dire qui diable le voudrais?

Ainsi, la plupart des êtres humains est tiraillé entre deux choses. Il y a une partie d'entre eux qui veut de ne pas souffrir autant, qui veut se sentir mieux. Chaque organisme biologique aime se sentir mieux non? et aussi cette impulsion qui est inhérente à l'existence, qui est vraiment importante.
J'ai déjà souvent dit cela, que l'impulsion spirituelle de tout le monde, de quelque façon qu'elle se révèle, la partie la plus profonde de cet élan vers la liberté, vers la réalité, vers le divin, la partie la plus profonde de celle-ci, est quelque chose qui n'appartient pas à votre psychologie personnelle.

Bien que votre psychologie personnelle l'ai probablement détourné, il y a longtemps. Mais ce n'est pas d'où nous sommes originaires. D'où il vient, c'est de l'existence en tant que telle. L'existence qui cherche à être consciente d'elle-même. C'est l'élan spirituel. L'existence creuse son chemin vers votre conscience, faisant ce qu'il faut pour, c'est une sorte de mouvement évolutifs pour devenir consciente d'elle même. L'existence voulant être consciente d'elle-même.
Ma vie spirituelle est dérivé de cela. Généralement, ce n'est pas seulement que nous l'oublions, mais que nous n'en savons rien du tout, pendant très longtemps. Et parce que nous, la partie de nous qui veut juste se sentir mieux, est dominante, nous n'avons jamais remarqué que, ce qui bénéficie de cette poussée, que cette poussée vient en fait de l'extérieur de ma psychologie personnelle. Et comment savez-vous qu'elle vient de l'extérieur de votre psychologie personnelle? Parce que le vrai élan spirituel, et beaucoup d'entre vous l'ont connu à certains moments, n'est pas particulièrement concernés par si vous êtes heureux ou non.

Avez-vous déjà remarqué?Cette chose en dedans qui essaie de s'éveiller.
Parfois, ça sera la chose la plus magnifique que vous ayez jamais rencontré, et parfois ça vous tourmentera et vous souhaiterez vraiment pouvoir juste vous en débarrasser et oublier tout cela. Pourquoi ne puis-je simplement pas oublier tout ça? Pourquoi suis-je tourmenté par cette chose innée qu'est ce désir spirituel? Avez-vous déjà ressenti cela? c'est quelque chose qui transcende votre propre psychologie personnelle. Généralement, cela vient au gens d'une manière réellement puissante.C'est en quelque sorte comme se tenir un peu trop proche d'un feu. Vous savez comme quand on danses autour d'un feu assez longtemps. Mais si vous dansez trop prêt, finalement vous risquez d'être pris dans le feu. C'est un peu comme si vous une dansiez autour de la spiritualité suffisamment longtemps ou, plus important, encore assez profondément. À un moment donné on peut avoir le sentiment que tout le jeu s'inverse, et ce n'est plus vraiment vous qui pourchassez Dieu, mais Dieu qui vous pourchasse . Avez-vous déjà eu ce sentiment? C'est quelque chose d'intuitif, c'est quelque chose, vous êtes comme le chasseur quand ça commence "Comment puis-je être heureux? Qu'est-ce que le nirvana? Où est le royaume des cieux? que suis je en train de chercher? ce pourquoi je prie?ce pourquoi je médite?"
Parce que vous êtes hors de Dieu, vous êtes en train de chasser dieu. Et puis à un certain point, en quelque sorte , vous ne savez même pas comment ça se passe, tout à coup, vous obtenez ce sens sans équivoque que tout le jeu est décalé, et maintenant, le principe divin est après vous, vous êtes maintenant le chassé.
Et quand vous vous rendez compte, quand vous avez ce changement, alors vous avez le sentiment que vous êtes la proie, alors vous savez que l'impulsion spirituelle plus profonde est quelque chose qui, heureusement, transcende même votre élan pour le plaisir. Il le transcende, c'est d'un autre domaine, il s'agit de l'existence, le mouvement de l'existence à se connaître elle même, c'est l'élan spirituel. Et vous commencez vraiment à sentir que c'est quelque chose de certain.

Attention c'est très spirituel/spiritueux arf, ça me fait penser que j'ai une liste à faire moi...