Voici une vidéo où l'on peut voir Koichi Tohei enseigner l'aikido, voir sa pédagogie.

 

Koichi Tohei a developpé son Aikido (le shinshin toitsu aikido) après avoir quitté l'Aikikai après la mort de Morihei Ueshiba. Il avait publié un livre appellé "aikido in daily life" dans lequel il explique sa vision des choses. Il faut savoir qu'il a été un des élèves des plus importants de Morihei Ueshiba, il était même instructeur général de l'aikikai, jusqu'à ce qu'on lui reproche sa pédagogie, sa vision des choses, qui ne correspondait pas à celle du Fils de O'Sensei. Il faut dire aussi que Koichi Tohei a eu un parcour de vie assez riche en expérience. Il a fait la guerre et a pu expérimenter ce qu'il appelle le corps et esprit unifié dans des conditions extrêmes, et en tirer des conclusions. En plus de l'aikido il a beaucoup pratiqué Zazen ainsi que des formes de misogi (rites de purification) inspiré du shinto dans le Ichikukai dojo et a été un adepte du Shin shin Toitsu Do (voie de l'unification de l'esprit), la méthode de Tempu Nakamura, un sorte de yoga à la japonaise. Il a aussi créé la Ki Society, ou l'on étudie son Aikido et des pratiques qu'il a crée telle que le kiatsu (pratique thérapeutique ou l'on impose ses mains et où on laisse couler le Ki) des exercices respiratoires etc.

Sa pédagogie est très axées sur ce qu'il appelle avoir le corps et l'esprit unifié, c'est à dire être toujours dans son centre (seika tanden, seika no iten, hara), être le centre de l'univers. Bien sur cela implique de ne pas le perdre dans le mouvement. Cette vidéo montre bien la différence entre quelqu'un qui est dans son centre et quelqu'un qui ne l'est pas. Pour l'un, on peut plier son bras, le soulever, le destabiliser aisement, pour l'autre, c'est une autre histoire. L'exemple le plus frappant est quand l'élève essaye de soulever Koichi Tohei quand il n'est pas dans son centre, puis quand il y est dedans (il devient insoulevable, totalement ancré).